La Thuile vue du sud-ouest (2011)
La Thuile vue du sud-ouest (2011)

Le site de la Thuile est très clairement un alpage. Aujourd'hui c'est seulement un alpage d'été où 70 génisses engraissent pendant la bonne saison. Les prairies, en très nette régression depuis environ un siècle mais surtout depuis 1950 entourent les bâtiments. La plus grande part des prairies alpines s'étend au sud en direction des Convers.

En contrebas des bâtiments, en direction de l'ouest, subsiste encore quelques arbres fruitiers, ultimes survivants de ce qui fût au début du siècle un verger. Le verger a été reconstitué en 2012 avec des variétés anciennes.

Au dessous de ce verger et de cette prairie s'étend un formidable réseau de grottes et de boyaux explorés par la société de spéléologie de Genève. On a du mal à imaginer un tel dédale, juste là sous nos pieds, à une profondeur qui varie de 10 mètres à 100 m.

La Thuile n'est pas un alpage sommital, en conséquence le panorama, d'excellente qualité, se limite au bassin genevois, au bassin lémanique et au Jura. Par temps très clair on peut apercevoir Lausanne.

En direction du Nord-Est la vue porte sur le Salève, notamment sur le grand Pitons et sur les falaises de Collonges-sous-Salève.

La vue  sur les villages proches de Jussy, Beaumont, le Châble et Présilly n'est plus possible en raison de la poussée de la forêt.